Miles Davis, “Someday My Prince Will Come”

SOMEDAY MY PRINCE WILL COME

Découvrez la transcription du solo de Miles Davis sur “Someday My Prince Will Come“. “Un jour mon prince viendra” est une chanson tirée du dessin-animé de Walt Disney “Blanche neige et les sept nains” paru en 1937 et composée par Frank Churchill et écrite par Larry Morey. “Someday My Prince Will Come” est également le titre d’un album de Miles Davis paru en 1961 sur le label Columbia.

Matthieu Marthouret

Pour moi, la musique de Miles Davis représente à la fois l’élégance et une certaine sophistication. Je pense se que cet enregistrement en est la parfaite illustration : un lyrisme omniprésent, une certaine pudeur ou retenue, une “fausse” nonchalance et un swing insidieux. 
Cet album et ce titre m’accompagnent depuis mes dix-huit ans. La version de Miles Davis est l’un des enregistrements qui m’a donné envie de travailler ce standard que j’avais découvert dans le real book .
Someday My Prince Will Come, c’est aussi le morceau que j’ai choisi pour préparer le concours d’entrée du cursus professionnel du conservatoire de Chambéry en 1998…
J’ai depuis acheté cet album à trois reprises, en CD puis en vinyle.

Cette version est enregistrée avec la même section rythmique que le mythique album Kind Of Blue, paru deux ans plus tôt sur le même label. On y retrouve le pianiste Wynton Kelly, le contrebassiste Paul Chambers, le batteur Jimmy Cobb et les saxophonistes ténors Hank Mobley et John Coltrane. Hank Mobley, alors membre régulier du quintet de Miles Davis, prend le premier solo de saxophone. Il est suivi par John Coltrane, invité par Miles Davis à ce joindre à son quintet régulier pour cette séance studio.

Miles Davis – Someday My Prince Will Come
(Rec. march 1961, Columbia)


Blanche neige et les sept nains – Snow White and the Seven Dwarfs

Disney’s “Snow White and the Seven Dwarfs” – Someday My Prince Will Come

Lyrics

Somewhere waiting for me 
There is someone I'm longing to see 
Someone I simply can't help but adore 
Someone who'll thrill me forever 
Some day my prince will come 
Some day I'll find my love 
And how thrilling that moment will be 
When the prince of my dreams comes to me 
He'll whisper, I love you, 
And steal a kiss or two 
Though he's far away, 
I'll find my love some day 
Some day when my dreams come true 
Some day I'll find my love 
Someone to call my own 
And I'll know her the moment we meet 
For my heart will start skipping a beat 
Some day we'll say and do 
Things we've been longing to 
Though she's far away 
I'll find my love some day 
Some day when my dreams come true


ANECDOTES

C’est Frances Taylor la femme Miles à l’époque, qui figure sur la pochette (la même qui apparaît à ses côtés sur les pochettes des albums “In Person…At The Blackhawk” et “ESP”). John Coltrane qui a été convié comme deuxième saxophoniste pour cette séance apparaît sur deux titres.

Au cours de cette séance, le batteur Philly Joe Jones a remplacé Jimmy Cobb sur un titre qui ne figure pas sur l’album.


MILES DAVIS – SOMEDAY MY PRINCE… L’HISTOIRE

“Someday My Prince Will Come” est devenu un standard de jazz dès la fin des années 50 et a fait l’objet de très nombreux enregistrements.

La version la plus célèbre est probablement cette de Miles Davis enregistrée sur son album éponyme en 1961. Mais Miles n’a pas été le premier à enregistrer ce titre.

Dave Brubeck
(1957, Columbia)

En 1957, c’est le pianiste Dave Brubeck qui l’enregistre sur son album Dave Digs Disney. Il est entouré de son quartet historique, composé de Paul Desmond (sax alto), Joe Morello (batterie) et Norman Bates (contrebasse).

JAZZ WALTZ

“Someday My Prince Will Come” est écrit dans une mesure à trois temps. Cette figure rythmique appelée “Jazz Waltz” était encore inhabituelle dans le jazz au milieu des années 50. Dave Brubeck s’est fait connaître notamment pour ses expérimentations rythmiques. Il n’est donc pas étonnant qu’il ait été l’un des premiers à adapter “Someday My Prince Will Come” dans un contexte jazz.

Cette même année de 1957, le batteur Max Roach qui consacra un album aux Jazz Waltz” : Jazz in 3/4 Time.


Deux ans plus tard, le pianiste Bill Evans enregistre à son tour une version de Someday My Prince Will Come.

Bill Evans Trio – Portrait In Jazz
(1960, Riverside)

Bill Evans est l’un des pianistes (avec Wynton Kelly) ayant participé à l’enregistrement de l’album légendaire Kind Of Blue de Miles Davis.

Miles a toujours puisé ses inspirations auprès de ses pair ou des musiciens de ses propres formation (au point de parfois être accusé de “plagiat”). On pourrait penser que cette version enregistrée avec le trio le plus célèbre de Bill Evans (Scott Lafaro à la contrebasse et Paul Motian à la batterie) lui a donné l’idée de l’enregistrer à son tour.

Wynton Kelly – Someday My Prince Will Come
(Rec. july 1961 – VEE JAY)

L’arrangement trio de Wynton Kelly quelques mois après Miles se démarque par une mesure à quatre temps interprétée dans un tempo plus soutenu.

Ce trio constitué de Paul Chamber et Jimmy Cobb est le même qui accompagnait Miles Davis quelques mois plus tôt sur son album éponyme. Cette section rythmique, l’une des plus prolifique des décennies 50/ 60 a participé à un très grand nombre d’enregistrements devenus depuis des références.


MILES DAVIS ON SOMEDAY MY PRINCE WILL COME : SOLO TRANSCRIPTION

Retrouvez le solo de Miles Davis particulièrement inspiré, dans cette version où il développe une improvisation sur trois structures harmoniques complètes.

Son langage musical présente les mêmes qualités que dans ses enregistrements de “Solar” et “Freddie Freeloader“. Ses improvisations mélodiques sont à la fois chantantes et sophistiquées. Son phrasé précis et aéré, jouant sur les contrastes temps – contretemps, longues phrases et importance des silences.

soundslice
Découvrez la fichier Soundslice permettant d'entendre et de voir l'écriture musicale défiler simultanément.



Rendez-vous en fin de page pour télécharger les fichiers PDF et .XML de cette transcription.


SOMEDAY MY PRINCE WILL COME – 15 VERSIONS

Grant Green
(1962, Blue Note Records)

Sonny Stitt · Don Patterson
(1966, Prestige)

The Oscar Peterson Trio & Milt Jackson – Reunion Blues
(1971, MPS)

Herbie Hancock – The Piano
(1978, Columbia)

Herbie Hancock & Chick Corea
(1978 Columbia Records)

Hank Jones & Tommy Flanagan
(1983, MPS)

Keith Jarret Trio – Juan Les Pins Jazz Festival in Antibes, France 1985

Chet Baker – Someday My Prince Will Come
(1987, SteepleChase)

Sun Ra & His Intergalaxtic Arkestra – Live
(1989)

Chick Corea Acoustic Band
(1989, GRP)

Lee Konitz
(1997 SteepleChase)

Bill Frisell · Fred Hersch
(1998, Nonesuch Records)

Chick Corea · John McLaughlin
(2009, Concord)

Tigran Hamasyan – A Fable
(2011, Verve)

Ari Hoenig
(2018, Fresh Sound Records)


PLAYLIST (YOUTUBE)

Découvrez plus de quarante versions enregistrées entre 1957 et 2019


DOWNLOAD Someday My Prince Will Come – MILES DAVIS SOLO TRANSCRIPTION (C/ Bb/ Eb) + CONCERT LEAD SHEET

Someday My Prince Will Come - Concert lead sheet (PDF) & Solo transcription (C/Bb/Eb, PDF + XML)

FREE DOWNLOAD

Envoyer le lien à :


BONNE ÉCOUTE & BON JEU ! ____________________ENJOY & HAVE FUN !