Miles Davis, « Solar »

Retrouvez la transcription et l’analyse du solo de Miles Davis sur le blues de sa composition « Solar », issu de l’album Walkin’ paru en 1954 et enregistré avec Lucky Thompson, J.J Johnson, Horace Silver, Percy Heath et Kenny Clarke pour le label Prestige.


« Miles Davis »

Miles Davis est à la fois un grand improvisateur, un innovateur. découvreur ou “catalyseur” de talents. Il a contribué à plusieurs “révolutions musicales”. Bebop, cool jazz, jazz modal, jazz contemporain, jazz-rock ou jazz-fusion. Un grand nombre de ses “sidemen” ont à leur tour joué un rôle important dans l’histoire du jazz. On pourra citer notamment : Bill Evans, John Coltrane, Herbie Hancock, Joe Zawinul, Wayne Shorter, Tony Williams…

Miles est incontestablement l’un de mes musicien et artiste favori, toute périodes et catégories confondues.

Voici comment Miles se souvient de cette séance d’enregistrement et de cet album devenu un classique.

Miles BIO

« Pour ma séance Prestige d’avril, Kenny Clarke a remplacé Art Blakey à la batterie parce que je voulais des balais. Quand il s’agissait de jouer doucement des balais, personne ne le faisait mieux que Klook. J’utilisais une sourdine, et je voulais de la douceur derrière moi, mais une douceur swinguante. Un disque qui a complètement bouleversé ma vie et ma carrière.

Pour cette séance, j’avais pris J.J. Johnson et Lucky Thompson, par ce que je cherchais un gros son et que tous deux pouvaient me donner. Vous savez, Lucky pour le côté Ben Webster ET Be-Bop. J.J. avait aussi ce gros son. Et puis, il y avait Percy Heath à la basse (…)

On a travaillé tous les concepts musicaux dans ma chambre et celle d’Horace à l’Arlington Hôtel. Beaucoup de trucs sont nés sur le vieux piano droit d’Horace. À la fin de la séance, nous savions que nous avions fait quelque chose de bien – même Bob Weinstock et Rudy étaient emballés par ce qui en était sorti-, mais nous n’avons été conscients de l’impact du disque qu’après sa sortie, un peu plus tard cette même année. »

Miles, L’autobiographie (with Quincy Troupe)

Miles Davis Quintet - Solar


Miles on « Solar », Analyse

Solar est une composition de douze mesures, qui peut être analysée comme une variante d’un blues mineur (on y retrouve le premier degré sur la première mesure et le quatrième degré sur la cinquième mesure).

On remarque quatre tonalités principales. Une mineure et trois majeures s’enchaînant par une succession de II / V / I descendants par tons à partir du quatrième degré.

C mineur (tonique); F majeur (sous-dominante); Eb majeur (relative majeure) et Db majeur.

Mélodiquement

Le solo de Miles Davis est principalement construite avec des notes conjointes, d’approches diatoniques et de séries de notes issues de gammes pentatoniques (construites sur des intervalles de tierces et quartes). On remarque également l’utilisation de motifs mélodiques (19-23, 29-32, 37-40) et de chromatismes (12, 20, 24, 36).

Rythmiquement

Le phrasé du solo de Miles Davis sur Solar est principalement construit sur des noires ou des croches : « On the beat ».

Dans son autobiographie, Miles se décrit comme un musicien phrasant « sur le temps » et prend Charlie Parker, Frank Sinatra ou même Prince comme références.

Ce solo en est une belle illustration : un phrasé alliant, fluidité, lyrisme et précision. Transcrites sur une portée, ces phrases, sont techniquement accessibles mais elles prennent tout leur sens avec l’expression, le phrasé et le lyrisme qui leur sont associées.

Le travail de cette transcription permet de travailler en profondeur son phrasé sur un tempo medium en se calquant sur celui de Miles : un phrasé proche du chant, à la fois fluide et incisif regroupant toutes les subtilités du jazz.

Miles à propos du phrasé :

« Par exemple, si je devais travailler avec Franck Sinatra, je jouerai comme il chante (…). À l’époque, j’ai beaucoup appris sur le phrasé en écoutant la façon dont Franck, Nat  » King  » Cole et même Orson Welles phrasaient. Ces types là vous tuent par leur façon de modeler une ligne musicale ou une phrase avec leur voix. »

Miles, L’autobiographie (with Quincy Troupe)

C.Q.F.D ! …

Et il conclut son autobiographie :

« Comme le dit Prince en parlant de la mise en place du beat, pour que la musique soit bien dans le rythme, je vais continuer , « attaquer sur le premier temps de chaque mesure », faire que la musique « attaque sur le premier temps » chaque fois que je joue ». Attaquer sur le premier temps. Plus tard. »




BONNE ÉCOUTE & BON JEU ! ____________________ENJOY & HAVE FUN !


Download Solar – PDF transcriptions

Solo Transcription - Solar-miles-davis-solo - C instruments.pdf

FREE DOWNLOAD

Envoyer le lien à :

Solo Transcription - Solar-miles-davis-solo - Parties.pdf

FREE DOWNLOAD

Envoyer le lien à :